Voyage à Lyon pour la 3ème 2 et 3ème 3

mercredi 4 juillet 2012
par  sverite
popularité : 4%

Mardi 20 mars

Les deux classes et les accompagnateurs – Mme Laudet, Mme Silly, Mme Besseau et M. Meyer – ont rendez-vous à 6h15 devant le collège. Le bus démarre à 6h30.

Environ deux heures plus tard, nous nous arrêtons sur une aire d’autoroute pour prendre un petit-déjeuner et encore quelques heures après, nous faisons une seconde pause pour le déjeuner.

Nous arrivons à Lyon et la 3ème 3 débute avec la visite de la prison de Montluc tandis que la 3ème 2 va visiter le mémorial Jean Moulin à Caluire.

  • La prison de Montluc :
    La prison de Montluc a été construite en 1921 et sert à l’époque de prison militaire. Début 1943, elle est réquisitionnée par les Allemands et deviens une prison pour les résistants, les Juifs et les prisonniers de la Gestapo lyonnaise. Elle est libérée le 24 août 1944 et après la guerre, elle sert pour détenir les collaborateurs en attente de jugement. Puis elle devient une prison pour femmes et est définitivement fermée en 2009.
    Nous commençons la visite par les bureaux de la prison, puis nous visitons le réfectoire des hommes où se trouve une exposition sur la prison. Ensuite, nous nous promenons dans les 122 cellules de 4 m2 situées sur trois étages (parmi elles la cellule ou a été détenu Jean Moulin). Nous terminons la visite par le « mur des fusillés » avant de rejoindre le bus.
  • Le mémorial Jean Moulin :
    Le mémorial Jean Moulin se situe dans la maison du docteur Dugoujon, lieu où on été arrêtés Jean Moulin et plusieurs de ses camarades, le 20 juin 1943. Ce jour-là, la résistance s’était réunie dans la maison du docteur. Plusieurs personnes, dont Jean Moulin, arrivent en retard et sont installées dans la salle d’attente au lieu de monter à l’étage. Le Gestapo fait irruption dans la maison, arrête et torture les résistants. Jean Moulin sera emprisonné à Montluc puis mourra près de Metz lors de son transfert à Berlin.
    Un groupe commence par visionner quelques vidéos qui retracent l’histoire de Jean Moulin et son arrestation tandis que l’autre visite les différentes pièces de la maison.
    Nous commençons par découvrir le cabinet du docteur, puis nous nous rendons dans la salle d’attente où se trouvent les portraits de Jean Moulin, Raymond Aubrac et du Colonel Emile Schwarzfeld. Nous montons dans la salle à manger où se trouvent les portraits de René Hardy, André Lassagne, Bruno Larat, Henry Aubry et du Colonel Albert Lacaze. Enfin, nous nous rendons dans la chambre où Klaus Barbie, le chef de la Gestapo, a torturé les résistants.

    En attendant la 3ème 2 qui n’a pas fini la visite de la prison, la 3ème 3 fait une pause – et prend un goûter – dans un parc de Lyon.
    Nous arrivons à l’hôtel et nous nous répartissons dans les chambres du deuxième et du troisième étage. Quelques minutes plus tard, nous allons manger au self. Nous avons quelques heures de temps libre puis nous allons nous coucher dans nos chambres.

Mercredi 21 mars

Après avoir pris notre petit déjeuner et fait nos bagages pour quitter l’hôtel, nous allons en bus jusqu’au sommet de la colline de Fourvière. La 3ème 2 commence par une visite de la basilique tandis que la 3ème 3 va observer le panorama sur la ville de Lyon.

  • La basilique Notre-Dame de Fourvière :
    La basilique Notre-Dame de Fourvière est située en haut d’une des collines de Lyon : la colline de Fourvière. Fourvière vient des mots latins « forum » et « vetus », ce qui signifie « le vieux forum » ; la basilique est installée à la place de l’ancien forum romain. En 1870, quand la guerre éclate entre la France et la Prusse, les Lyonnais promettent de construire une basilique dédiée à la Vierge si leur ville est épargnée. La construction commence en 1872 et s’achève 24 ans plus tard. L’intérieur de la basilique étant en restauration, nous n’avons pas pu voir certaines parties, par exemple le plafond.
    Ensuite, nous traversons les jardins à pied pour descendre jusqu’au quartier situé en bas de la colline : le vieux Lyon.
  • Le vieux Lyon :
    Le quartier appelé le vieux Lyon est composé de 350 maisons de style renaissance. Ses rues ont la particularité d’être reliées entre elles par des galeries passant entre ou sous les maisons : les traboules. Les 400 traboules du quartier ont été très utiles aux résistants quand ils voulaient échapper à la Gestapo, lors de la Seconde Guerre Mondiale.

Après la visite des traboules, nous nous arrêtons sur une place pour pique-niquer, puis nous allons acheter des spécialités lyonnaises telles que les coussins lyonnais (confiseries à base de pâte d’amande) ou la charcuterie.
Puis, nous retournons en bus à la colline de Fourvière où se trouve le musée gallo-romain de Lyon. Pendant que la 3ème 2 visite l’amphithéâtre, la 3ème 3 se rend dans le musée.

  • L’amphithéâtre :
    L’amphithéâtre situé dans l’enceinte du musée gallo-romain de Fourvière date de 15 av. J-C et pouvait à l’époque accueillir environ 10 000 personnes. Il a été rénové et est aujourd’hui utilisé pour des concerts, notamment lors du festival musical des Nuits de Fourvière.
  • Le musée gallo-romain :
    Le musée gallo-romain expose des mosaïques, des objets et des statues découvertes dans Lyon et ses environs ainsi que les célèbres tables sur lesquelles est inscrit le « discours de Lyon » prononcé par l’empereur Claude en 48. Pendant notre visite, nous avons aussi pu voir une exposition dédiée à la médecine dans l’antiquité.

Après la visite, nous prenons le bus et nous quittons Lyon. Nous nous arrêtons deux fois pendant le voyage pour manger puis nous arrivons à Plaisir vers 22h00.


Agenda

<<

2021

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois